Wilfried Houngbédji prend la défense de Patrice Talon –

Invité de l’émission « invité d’Afrique » sur radio France Internationale (RFI), le porte-parole du gouvernement du Bénin, Wilfried Léandre Houngbédji s’est prononcé sur bon nombres de sujet d’actualités nationales. Parmi les questions des journalistes, le porte-parole a insisté sur la gestion de l’Etat par le président Patrice Talon. Durant cette intervention il a pris la défense du gouvernement de la rupture à travers des faits bien définis.

« A la vérité, il faut considérer, me semble- t-il, avec le recul, que Patrice Talon aura plutôt normalisé la démocratie béninoise », confia Wilfried Léandre Houngbédji sur les antennes de RFI dans une émission exclusivement consacrée a un invité du continent. Et pour l’occasion, le porte-parole n’a pas manqué de répondre aux questions du journaliste sur de nombreux sujets d’actualités dont la question de révision de la constitution de 2019, la question des élections générales de 2026 et la désignation de Boni Yayi à la tête du parti Les Démocrates.

Du recul pour analyser la situation

Selon Wilfried Léandre Houngbédji, il faut que l’on puisse prendre du recul afin de pouvoir faire une analyse approfondie des faits surtout sur le point de la gouvernance du président. Il poursuit en montrant que le président de la république n’a pas porté atteinte à la démocratie du Bénin, mais au contraire, il a travaillé a ce que le Bénin puisse faire montre d’une bonne démocratie où le respect en citoyen se fait remarquer.  « … mis à part la politique politicienne, tous lui rendront justice et salueront son mérite historique », ajouta-t-il avant de terminer.

En moins de dix (10) ans de gouvernance, du président Patrice Talon, les critiques fusent de partout pour relever les erreurs de gouvernement surtout sur le plan politique. Dans le même sillage, plusieurs reformes ont connu le jour avec des frustrations de part et d’autre. Les reformes qui sont d’ailleurs reconnues par les proches du pouvoir comme des reformes difficiles et douloureuses, mais selon eux nécessaires.


Posted

in

, ,

by

Tags:

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *