Un sanglier retrouvé allongé sur le palier d’un appartement

On a vu, dans l’Hérault, des sangliers bloquer une autoroute, s’octroyer une petite balade en ville, sur la plage ou même nager en pleine mer. Mais c’est la première fois qu’on en découvre un… dans un immeuble. Le 6 février dernier, un sanglier a été retrouvé dans une résidence, à Montpellier, allongé tranquillement sur le palier d’un appartement.

C’est Max Alliès, le président de la Fédération départementale des chasseurs de l’Hérault, qui a partagé cette étonnante rencontre, au quatrième étage de ce bâtiment. En précisant que ce n’était pas un coup monté. « Au cas où certains seraient encore persuadés que c’est à cause des chasseurs que les sangliers sont présents à Montpellier, soyez rassurés, [ils] n’ont pas déposé du maïs au quatrième étage » de cette résidence, écrit-il, sur Facebook.

« Ils n’ont pas la pression qu’on leur met ailleurs »

« Ces animaux sauvages opportunistes s’adaptent parfaitement à la vie urbaine, poursuit Max Alliès. Il semblerait qu’ils s’orientent maintenant vers le logement collectif. » En mars 2023, tandis que les proliférations de sangliers faisaient la une des journaux à Montpellier, le patron des chasseurs de l’Hérault avait expliqué à 20 Minutes que cette présence de plus en plus étonnante de sangliers en ville était due, notamment, au fait que « nous, les chasseurs, nous n’y allons pas, bien sûr ». « Ils n’ont la pression qu’on leur met ailleurs. »

Un lieutenant de louveterie, missionné par l’Etat pour intervenir, bénévolement, auprès de la faune sauvage, a reconduit ce drôle de locataire à l’extérieur de la résidence.


Posted

in

by

Tags:

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *