Troquez chips et café contre banane et kiwi pour un sommeil réparateur

Ce week-end c’est le passage à l’heure d’hiver ! Remettez les pendules à l’heure plus facilement avec notre liste d’aliments à proscrire ou à privilégier, pour amoindrir les effets du décalage horaire sur la qualité du sommeil.

Prenez une banane pour vous préserver des cauchemars

Incroyable mais vrai, la banane permettrait d’éviter de faire des cauchemars, car elle possède des atouts anti-stress. Selon une étude publiée en 2017 dans Frontiers in Behavioral Neuroscience, la banane empêcherait les réveils intempestifs. Son petit secret ? La présence d’un acide aminé essentiel, le tryptophane, qui accompagne la fabrication de la mélatonine, la fameuse hormone du sommeil. Pour sa part, la vitamine B6 assure une meilleure qualité de sommeil.

Stoppez à la malbouffe

Fini les chips, les plats préparés ou le verre soda avant d’aller dormir ! Dans une étude parue dans la revue Obesity, des chercheurs rattachés à l’université d’Uppsala en Suède ont établi un lien entre la malbouffe et l’impossibilité pour la phase de sommeil lent profond d’être qualitative. Une analyse comparative entre un régime à base d’aliments sains et un autre contenant des produits riches en graisse et en sucre a été établie en intégrant la mesure de l’activité cérébrale au moment du sommeil. Les résultats ont démontré, non pas une différence en matière de durée pour chaque phase de sommeil, mais bien une altération en ce qui concerne la qualité. En d’autres termes, on se réveille moins fatigué si l’on a évité la pizza quatre fromages la veille au soir.

Evitez le café le soir

Selon les chercheurs américains de la Wayne State University, il faudra se passer du café au moins six heures avant l’heure du coucher. Cette durée correspond en fait au temps nécessaire à l’organisme pour éliminer la caféine. En clair, si vous prenez votre dernier kawa à 16 heures, vous ne pourrez pas aller vous coucher au moins avant 22 heures. C’est une question de stimulation des récepteurs du cerveau. La production d’adrénaline induite par la caféine dure en effet deux heures. Il y a dix ans déjà, des précédentes recherches révélées dans le Journal of Clinical Sleep Medicine indiquaient qu’en buvant une tasse de café même six heures avant le coucher, on pouvait perdre une heure de sommeil…

Mangez du kiwi pour mieux vous endormir

On a coutume de recommander le kiwi pour démarrer la journée compte tenu de sa richesse en vitamines. Et pourtant, il faudrait aussi le manger avant de partir au lit. Des recherches scientifiques menées en 2011 par la Taïwan Taipei Medical University ont en effet indiqué qu’en consommant deux kiwis une heure avant, l’endormissement serait facilité à hauteur de 35 %. De même, la durée du dodo serait prolongée de 13 %. L’expérience avait été notamment menée auprès de cobayes souffrant de troubles du sommeil.

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *