Tour du Faso 2023: Victoire d’étape et maillot jaune pour Paul Daumont

La 2e étape du 34e Tour du Faso courue entre Nioryida et Ziniaré, soit une distance de 107,2 km, a été remportée par le Burkinabè Paul Daumont. L’Etalon cycliste remporte sa deuxième victoire consécutive sur le tour et consolide ainsi son maillot jaune.

 Le Burkinabè Paul Daumont est bien en jambe en ce début du 34e Tour du Faso. Après sa victoire et le maillot jaune remporté lors de la 1re étape disputée vendredi dernier entre Ouagadougou et Pô, le jeune cycliste s’est à nous nouveau imposé ce samedi 28 octobre lors de la 2e étape Nioryida-Ziniaré longue de 107,2 km. Paul Daumont a, comme la veille, déposé ses adversaires sur la ligne d’arrivée à l’issue d’un sprint massif. Il a parcouru la distance en 2h25’45, soit une vitesse moyenne de 43,829 Km/h. Le moins que l’on puisse dire est que les 69 coureurs (2 abandons constatés après la 1re étape) au départ de Nioryida, à une vingtaine de kilomètres de Manga, ont maintenu un rythme soutenu lors de cette courte étape malgré la forte chaleur.

Une échappée de trois cyclistes se forme dès les premiers kilomètres avec les Burkinabè Vincent Mouni de l’équipe nationale et Issouf Ilboudo de la formation régionale du Centre, ainsi que le Camerounais Sadikou Jérémie Kossoko. Ils seront les principaux animateurs de l’étape. Vincent Mouni remporte les deux points chauds de la journée, d’abord à Kombissiri (au km 34,1) puis à Ouagadougou (km 74). Le trio de tête est même parvenu à creuser un écart de 4’50’’ avec le peloton à Kombissiri avant de voir son avance fondre au fil des kilomètres, à cause des Marocains et des Belges qui ont décidé de prendre la course en main. Le rythme qu’ils impriment fait des dégâts dans le peloton et leur objectif étaient certainement d’isoler le maillot jaune Paul Daumont. Au dernier point chaud à Ouagadougou, l’écart n’était que de 38’’ à 30 km de l’arrivée. La jonction entre le peloton et les trois échappées se fera au barrage de Loumbila à 20 km de la ligne d’arrivée. Dès lors, un sprint massif à Ziniaré n’était pas à exclure. Ce fut le cas et Paul Daumont a une nouvelle fois fait parler sa puissance et sa vélocité en coiffant les Belges Wannes Heylen et Rutger Wouters. Le Burkinabè conserve son maillot jaune devant Rutger Wouters. En plus, le cycliste de l’AS BESSEL enfile à nouveau le maillot vert et celui du premier burkinabè. Son coéquipier Vincent Mouni s’est vêtu de la tunique rose des points chauds. La 3e étape du Tour se disputera ce dimanche 29 octobre à Ouagadougou sur un circuit fermé.

Sié Simplice HIEN


Posted

in

, , , ,

by

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *