Luis Enrique craint un « match piège » à Brest, dans un stade « à l’anglaise »

Malgré la victoire de son équipe à Rennes, quelques jours après la peignée reçue à Newcastle, et le joli succès face à l’AC Milan mercredi en Ligue des champions, Luis Enrique a toujours en tête le revers contre Nice, au Parc des Princes, et ne souhaite pas voir son équipe réitérer le même faux pas, dimanche, à Brest. Alors, pour être sûr que ses joueurs ne prennent pas cette rencontre à la légère, l’entraîneur parisien a tenu à rappeler le danger d’un tel déplacement dans le Finistère.

« Ce sont tous des matchs pièges et tous les matchs valent les mêmes points, a déclaré l’Espagnol en conférence de presse, ce samedi, au Campus PSG de Poissy (Yvelines). Mais spécialement celui-là, il est à un horaire inhabituel, on joue à l’extérieur, ce sera difficile ». Si l’on ajoute « un stade avec des tribunes très proches du terrain comme en Angleterre », « toutes les conditions sont réunies pour nous faire déjouer, on va essayer de l’éviter », a confié Luis Enrique.

Marquinhos est forfait

Cinquième de Ligue 1 avec 15 points, Brest « n’a pas perdu à la maison cette saison, défend très bien, fait beaucoup de centres. Ce sera une équipe très compliquée pour nous », a-t-il poursuivi. Trois jours après la victoire contre l’AC Milan en Ligue des champions (3-0), l’entraîneur pourrait faire tourner. Le capitaine et défenseur brésilien Marquinhos a par exemple été « laissé au repos en raison d’une gêne à l’adducteur », selon le club.

Ce qui n’empêche pas que Paris doit s’imposer en Bretagne afin de conserver a minima sa place sur le podium. Le PSG est actuellement troisième de Ligue 1 (18 points), à deux points de Monaco (20) et quatre de Nice, qui compte un match en plus après sa victoire, vendredi, sur la pelouse de Clermont.

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *