« Il était un héros et notre avenir », salue le président kényan William Ruto

Les hommages fusent ce lundi matin en l’honneur de Kelvin Kiptum, décédé dimanche soir dans un accident de la route à proximité de Kaptagat, dans la vallée du Rift, sa région d’origine au Kenya où il vivait et où il s’entraînait. Le brutal décès de l’athlète de 24 ans, tout comme celui de son entraîneur Gervais Hakizimana, également tué sur le coup dans le véhicule que conduisait Kelvin Kiptum, a eu un retentissement dépassant le monde de l’athlétisme.

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Détenteur du record du monde du marathon (en 2h00’35”) depuis octobre 2023 à Chicago, et ce dès la troisième course de sa carrière sur cette distance mythique, Kelvin Kiptum a ainsi été salué par son compatriote Eliud Kipchoge, recordman mondial du marathon avant lui. La légende kényane de 39 ans s’est dite « profondément attristé [e] » sur le réseau social X. Avant lui, le président kényan William Ruto avait tenu à rendre hommage à Kelvin Kiptum, également sur X.

Il ambitionnait de passer sous la barre des deux heures

« Kelvin Kiptum était une star, indique celui-ci ce lundi matin. Sans doute l’un des meilleurs sportifs au monde qui a brisé les barrières pour établir un record du marathon. Il n’avait que 24 ans et pourtant, en tant que héros, il a triomphé à Valence, Chicago, Londres et dans d’autres compétitions de haut niveau. Sa force mentale et sa discipline étaient inégalées. Kiptum était notre avenir. Ce sportif extraordinaire a laissé une marque extraordinaire dans le monde. »

Kelvin Kiptum avait une année 2024 bien remplie face à lui puisqu’il ambitionnait de devenir le premier homme à courir un marathon officiel sous la barre symbolique des deux heures à Rotterdam, le 14 avril, avant de viser son premier sacre olympique lors des JO de Paris 2024.


Posted

in

by

Tags:

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *