Cuisine gothique, cosmétiques au potiron et soirée ciné… Les 5 infos stylées pour Halloween

Un pain qui fait peur

L’ancien Top Chef Merouan Bounekraf a toujours plus d’un tour dans son sac de farine. Surtout depuis qu’il a ouvert sa boulangerie-pâtisserie Panade (Paris 15e). Après avoir réalisé le gâteau d’anniversaire des 20 ans de 20 Minutes, le voici qui imagine, pour Halloween, des Pains-tiron en forme de citrouille et tout un tas de friandises affriolantes.

Parmi celle-ci, on pourra se laisser tenter par le Courage Forest composé de pâte sucrée sésame noir, praliné sésame noir, biscuit pâte à choux, crémeux butternut, ganache montée, sésame noir, coulis courge citron. Le crois-sang est un croissant au charbon végétal, confit kiwi et brocoli basilic. Et les plus audacieux opteront pour le Harry pot d’fleur, qui ressemble vraiment à un pot de fleurs, du moins à l’extérieur, parce qu’à l’intérieur… on vous laisse la surprise.

Entre 2,50 et 10 euros. Du mardi au dimanche, 35 Rue Violet, Paris 15e.

Des recettes pour la famille Adams

Des recettes aussi appétissantes qu’effrayantes… – Hachette Heroes

Le chef et créateur de contenus Thibaud Villanona, alias Gastrogeek, poursuit son aventure culinaire pop avec son nouveau livre de cuisine gothique. Après avoir exploré l’univers des jeux vidéo, celui de Star Wars ou encore celui de Disney, il vient de sortir son recueil de recettes « glaçantes ». En imaginant recevoir à dîner des personnages fictifs tels que Casper le fantôme, Beetlejuice ou encore Hellboy, Gastrogeek propose des recettes aussi originales que les nouilles de l’illusion ou des tourtes à la viande de mme Lovett, inspirée du film Sweeney Todd de Tim Burton mais garantie sans viande humaine. Bonne surprise : les recettes plutôt faciles ne nécessitent pas de magie noire pour être reproduites.

Gastrogeek Recettes gothiques de Thibaud Villanova. Editions Hachette Heroes, prix : 24,95 euros.

La Fête des morts la plus mexicaine de France

Savez-vous que dans la vallée de l’Ubaye, dans les Alpes-de-Haute-Provence, se trouve la plus mexicaine des villes françaises ? A Barcelonnette, le Mexique est partout. En particulier lors de la période de la fête Día de los Muertos, le pendant mexicain du Halloween anglo-saxon. Grâce à son histoire migratoire entre le Mexique et cette ville de montagne, les traditions ont traversé l’océan et se déclinent chaque année autour du 1er novembre. Cette nouvelle édition, qui se déroule du vendredi 27 au mardi 31 octobre, reprend les incontournables de la Fête des morts avec des ateliers maquillages pour se transformer en Catrinas (squelettes féminins), la création d’un autel en hommage aux morts ou encore un défilé au son des Mariachis.

Le programme complet est disponible sur le site de l’Office du tourisme de la Vallée de Barcelonnette.

Une beauté ensorcelante

Chaque automne, la marque The Body Shop propose une ligne parfumée à la citrouille.
Chaque automne, la marque The Body Shop propose une ligne parfumée à la citrouille. – The Body Shop

Pour un rituel gourmand aux saveurs de saison, The Body Shop propose à nouveau sa ligne Vanilla Pumpkin pour l’automne. Avec son parfum de citrouille cuite, caramel, sirop d’érable et noisette, on aurait envie de l’utiliser en cuisine mais c’est bien dans la salle de bain qu’elle a toute son utilité. Composée de 3 produits, un gel douche, une crème hydratante et une crème pour les mains, cette ligne est spécialement dédiée aux peaux sèches et sensibles Parfaite donc pour le derme délicat de toutes les apprenties sorcières.

Ligne vanilla pupkin : crème de douche (8 euros), Beurre corps (18 euros) et crème pour les mains (7 euros) disponible en boutique et sur The Body Shop.

Une soirée ciné culte

Deux films rares et cultes britanniques seront projetés lors d'une soirée spéciale British Horror le 31 octobre.
Deux films rares et cultes britanniques seront projetés lors d’une soirée spéciale British Horror le 31 octobre. – Louxor

Le cinéma Le Louxor, dans le quartier de Barbès à Paris se met en mode Halloween mais version cinéphile avec la projection de deux films britanniques cultes mais rarement diffusés lors d’une soirée exceptionnelle le 31 octobre. Tout d’abord The Wicker man où un policier chargé d’enquêter sur une mystérieuse disparition sur une île, se retrouve au cœur de rites païens effrayants. Un classique de 1973 qui n’est pas sans rappeler l’univers de Midsommar d’Ari Aster sorti en 2019. Le second film est The Appointment, unique film du réalisateur Lindsey C. Vickers. Qualifié de chef-d’œuvre horrifique par les rares spectateurs qui ont pu y avoir accès, cette histoire de famille soumise à une force maléfique ressort en version restaurée 40 ans après sa sortie initiale.

Soirée « British Horror » au Louxor Palais du Cinéma (Paris 10e) le mardi 31 octobre à 19h. Renseignements complets sur la page Facebook du Louxor Palais du cinéma.

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *